vendredi 23 décembre 2016

Meg Corbyn, tome 1 : Lettres Ecarlates. - Anne Bishop





« Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau.

Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. 

Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux… »



644 pages - prix format poche ; 8.20euros (amazon



Une brutalité qui donne le ton.


Anne Bishop sort des sentiers battus et nous offre le monde de Namid, ou cohabite humains et terra indigene ( les Autres ). Dans ce vaste monde, composé de Continents, villes et villages, fleuve et lacs, Anne choisit de nous envoyer dans la ville, et l'enclos, de Lakeside. La ville abrite et protège sous ses lois les humains. L'enclos abrite et protèges sous ses lois brutales les Autres. 

Les Autres ?
Des métamorphes, de puissants et imposants, métamorphes. Ainsi que des vampires... 
Et des Élémentaires. Qu'il ne vaut mieux pas chercher à provoquer. 


Meg Corbyn fuit, Simon Wolgard, chef de l'enclos de Lakeside, le sait. Et elle ment, très mal. Mais quelque chose le pousse à l'accepter malgré tout au poste d'agent de liaison. Après tout, ce n'est pas tous les jours qu'un humain trouve le courage de postuler à un emploi se trouvant au sein même de l'enclos... Il ne s'attendait certainement pas à ce que cette jeune femme, prophétesse du sang, change autant son quotidien, mais également sa ville, et les terra indigene s'y trouvant... 

Meg Corbyn est l'innocence à l'état pur. 
Et le risque qu'elle a pris en s'enfuyant de là où elle se trouvait à payée... Mais pour combien de temps ? La voilà entourée de terra indegne, la considérant comme un vulgaire bout de viande.. 


Des personnages attachants malgré leur violence.


J'ai adoré Meg qui est la fragilité et l'innocence à l'état pur ! Sa naïveté ne m'a dérangé en rien, je ne l'ai pas trouvé clichée du tout... Elle prend en assurance au fil des chapitres, on la voit grandir et parfaitement s'intégrer à l'enclos. C'est vraiment plaisant de la suivre dans cette survie, dans cette vie, cette liberté, qu'elle s'offre.

 J'ai accroché un peu moins avec Simon, mais tout de même ! Ce dernier n'aime pas vraiment fricoter avec la race Humaine. Car dans ce monde, nous sommes, empestons, la proie. Et les terra indigene ne cache pas le moins du monde leur attirance pour notre... goût, saveur ? Il se montrera quelque peu sec, froid, et parfois agressif envers notre petite Meg... Et le voir évoluer, s'adoucir aux côtés de la prophétesse est un immense, immense, plaisir.. Et sera parfois même amusant !

On trouvera à ses côtés Henry, le Beargard, un surnom le représentant parfaitement, ainsi que Tess, une mystérieuse terra indigene, que l'on découvre en fin, toute fin de tome.. Et quelle découverte... !! Du début jusqu'aux dernières pages, elle est restée un véritable mystère, avant d'enfin se dévoiler. Nous ferons également connaissance avec Jester, Vlad, Hiver, Blair, Elliot et... Des poneys. 


Le narrateur est externe à l'histoire...


La narration à la troisième personne est vraiment agréable, et nous permet de suivre sans encombre les changements de point de vue/personnages ! Là-dessus encore une fois, Anne à assurée ! Pour finir... Je dirais que c'est un coup de cœur, et alors un gros ! J'ai eu un peu de mal au démarrage, faute à pas mal de description qui m'ont repoussées.. Et à la violence des métamorphes. Mais on s'y fait rapidement ! Au final, en une nuit, je n'ai pu m'en décrocher, et j'ai littéralement gobé ce petit pavé...! Pas de sexe à gogo, pas d'amour à profusion au bout de cinq ou six chapitres... Non, tout simplement un premier tome qui annonce une véritable bombe. 

Quelques tâches d'encre :

Prendre la plume....